L’imagerie lourde :

Ce plateau technique est composé d’un scanner multi-détecteurs (4 barrettes) de dernière génération, mis en service en novembre 2008 et d’une IRM hauts champs à gradients ultra-rapides (1,5 tesla) mise en service en septembre 2008.

 

Le scanner :
Il s’agit d’un système multi-détecteurs à rotation ultra-rapide (une rotation en moins de 0,5 seconde, ce qui permet de réaliser l’équivalent de 32 coupes à la seconde).
Cette rapidité est gage, non seulement d’une qualité d’imagerie optimale, mais surtout d’un grand confort pour des patients souvent fatigués : le patient reste moins de 5 minutes allongé. Les temps d’acquisition très courts permettent d’obtenir des examens de bonne qualité même chez des patients agités ou douloureux.

 

L’IRM :
La puissance de l’appareil permet également la réalisation d’examens très courts, ce qui permet de pallier aux sensations de claustrophobie que peuvent ressentir certains patients. La puissance de l’aimant (1,5 tesla) permet de couvrir toutes les applications cliniques actuellement reconnues, y compris les dernières acquisitions en cancérologie et en pathologie cardio-vasculaire. L’exploration IRM n’est pas irradiante (pas de rayons X) mais nécessite de respecter certaines contre-indications (le port d’un pace-maker contre-indique formellement de réaliser un tel examen). Le temps de passage à l’intérieur de la machine varie de 20 à 30 minutes en fonction du type d’exploration réalisée.

 

SIMC
4, rue Chaïm Soutine
10000 Troyes
03 25 45 72 10

Clinique de Champagne